89- Le sorcier cordonnier

Enroulez le fil et déroulez le fil
Tirez tirez et tape tape tape. (bis)

Refrain:
Face à face, dos à dos
C’est le sorcier cordonnier
Face à face, dos à dos
Qui nous apprend à danser.

Enroulez les bras et déroulez les bras
Tirez tirez et tape tape tape

Enroule tes épaules et déroule tes épaules
Vas-y fais les bouger.

Enroulez la tête et déroulez la tête
N’hésitez pas à faire la fête.

Enroule ton bedon et déroule ton bedon
Il est bien rond comme un ballon.

Enroule ton derrière et déroule ton derrière
Tapez pour ôter la poussière.

Enroulez la jambe et déroulez la jambe
Et surtout il ne faut pas tomber
Enroulez la jambe et déroulez la jambe
Tirez tirez tapez tapez.

Enroule tout ce que vous voulez

Enroule tout ton corps et déroule tout ton corps
Et tire et tire et saute saute saute

Cette chanson est tirée du CD « Danser pas sorcier » du groupe Ballet de Sorcières sorti en 1998 (RYM Musique 197014-2).
Les paroles et musiques sont de Henri Freyd (inspirées d’une danse traditionnelle du Danemark « Skomagerstykket » d’après « Eh bien dansons, maintenant » par Eric Limet – Editions LABOR – Bruxelles 1994)
Le CD a été produit par l’association Franches Connexions
Ballet de Sorcières a sorti un 2ème CD en 2001 « Danser pas bête ».
Informations sur le site : http://www.franchesconnexions.com/

haut de page

90-
Turlututu, chapeau pointu
Tralalala, chapeau tout droit
Tralalalère, chapeau de travers
Tradériré, chapeau sur l'nez
Zim, zoum, zam, bonsoir madame.
haut de page

91-Conseils donnés par une sorcière (A voix basse, avec un air épouvanté)

Retenez-vous de rire dans le petit matin
N'écoutez pas les arbres qui gardent les chemins !
Ne dites votre nom à la terre endormie qu'après minuit sonné !
A la neige, à la pluie ne tendez pas la main !
N'ouvrez votre fenêtre qu'aux petites planètes que vous connaissez bien !
Confidence pour confidence vous qui venez me consulter
Méfiance, méfiance, on ne sait pas ce qui peut arriver.

Jean TARDIEU
haut de page

92-Rires de fées

Dans la clairière, entre les hêtres roux,
Un petit lac donne des rendez-vous.
Une biche y passe à petits pas légers,
Le cèpe y naît, l'écureuil y surgit.
Le hérisson y roule son défi.
Ces doigts futés qui courent dans mon cou,
Ces rires clairs venus on ne sait d'où,
Ce vent narquois, et soudain, étonnée,
La biche, là, devant moi qui m'étonne,
N'est-ce pas vous, mes moqueuses, les fées ?

Pierre MOUSSARIE
haut de page

93-Le soir indécis

Le soir vient entre chien et loup,
Ombre parmi les ombres grises,
Entre policier et filou,
Entre mule et cheval de frise.
Il arrive entre chèvre et chou,
Figue et raisin, verre et carafe,
Entre montagne et caoutchouc,
Le soir, entre chêne et girafe.
Langue de chien et dents de loup,
A toutes pattes, à tire-d'aile,
Se mélangent dans le ciel flou
Chauves-souris et hirondelles.

Jacques CHARPENTREAU
haut de page

94-Il était trois fées

refrain:
Il était trois fois Trois fées fatiguées
Qui avaient vendu
Leurs trois baguettes magiques
Pour se reposer
Et se faire bronzer
A Honolulu
Au soleil sous les tropiques
Alors les contes de fée
Les histoires de roi
S'étaient embrouillé Abracacacadabra!

- Blanche neige s'est retrouvée
Avec le nez allongé
Pas facile pour embrasser
Le beau prince en habit doré

refrain:...

- Les sept nains et Cendrillon
Masqués comme des mirlitons
Dans un carrosse potiron
S'en vont au bal en chaussons

refrain:...

- La jolie petite sirène
Habillée comme une reine
Rencontre le méchant loup
Il en tombe amoureux fou!

©Dominique Dimey - merci à Delphine
haut de page

95-La sorcière Grabouilla (version chantée et version instrumentale)

C'est une vielle sorcière
qui s'appelle Grabouilla
Graboubou, Graboubou, Graboubou, Grabouilla.
passe par la chatière
du gros chat Ramina
Ramimi, Ramimi, Ramimi, Ramina.
Elle transforme en cafetière,
les bottes de ma grand-mère,
se cache dans la gouttière
de la maison de Nicolas.
Nicoco, Nicoco, Nicoco, Nicolas.

Refrain
Sorcière, sorcière, vite cache-toi!
Sorcière, sorcière, retourne chez toi!

Mais un jour la sorcière
mangea trop de chocolat
chococo, chococo, chococo, chocolat
elle entre chez l'épicière
et vole des petits nougats
p'tits nounou, p'tits nounou, p'tits nounou, p'tits nougats
elle mange une boîte entière,
puis elle boit de la bière,
elle dit d'un ton amer :
"J'ai mal à l'estomac!"
l'estoto, l'estoto, l'estoto, l'estomac

Refrain
Sorcière, sorcière, c'est bien fait pour toi!
Sorcière, sorcière, retourne chez toi!

Francine Poh
haut de page

96-Toc, toc, frappons à la porte

Toc, toc, frappons à la porte
De toutes les maisons
Mais faites attention!
La vieille sorcière Grignotte
Se cache quelque part
Avec son chat noir.
Nez crochu, chapeau pointu,
Elle se cache,
Où l'as-tu vue?
Chauve-souris et Mistigris,
C'est la ronde de la nuit.
Toc, toc, frappons à la porte
De toutes les maisons
Mais attention!
La vieille sorcière Grignotte
Se cache quelque part
Avec son chat noir.

Merci à Patrick 'Spiribus' Forest , Groupe Scout 205e St-Elzéar, Laval
haut de page

97-Abracadabra

Abracadabra chante la sorcière,
Abracadabra, je te change en chat !

Oubroucoudoubrou chante la sorcière,
Oubroucoudoubrou, je te change en loup !

Ibriquidibri chante la sorcière,
Ibriquidibri, j' te change en souris !
haut de page

98-La sorcière a froid aux pieds

La sorcière a froid aux pieds
La sorcière a froid au nez
La sorcière est enrhumée .
Je lui donne un mouchoir bleu:
vite, elle ferme les yeux
Je lui donne un mouchoir blanc:
clic, elle claque des dents
Je lui donne un mouchoir noir:
elle éternue jusqu'au soir.
Je lui donne un mouchoir vert:
PAF ! Elle tombe par terre .
haut de page

99-Boule à la brosse

Boule à la brosse
Le hérisson
Roule sa bosse
Dans le gazon
Dans le gazon
Loin de la foule
Comme une mère poule
Se roule en boule
En trottinant
Rentre ses piquants
C'est pas marrant
De piquer tout le temps
C'est plus mignon
De relever le menton
Pour dire bonjour
Au paillasson

Chantal Abraham
haut de page

Chantal ABRAHAM
  • Officier dans l’Ordre des Palmes Académiques
  • Sociétaire de la la Société des Poètes Français
  • 1er prix de la poésie libérée. Cercle culturel de l ‘Orphéon à Hazebouck.
  • Médaille de Bronze – Grand Prix de Belgique – Haute Académie Littéraire et Artistique de France.
  • Médaille de Bronze –Grand Prix de Bretagne – Haute Académie Littéraire et Artistique de France.
  • Médaille d’Or – Grand Prix du Forez –Haute Académie Littéraire et Artistique de France.
  • Grand Prix du Poème pour l’Enfant pour L’Ecrit du Cœur.
  • Médaille d’Honneur des Poètes Français.
  • Grand Prix Paul Eluard pour l’Ecrit du Cœur.
  • Médaille d4or – Renaissance Internationale des Arts et des Lettres.

Je réside à La Neuville, un village près de Seclin. Tél. 03.20.86.33.56
J’ai édité quatre recueils de poésie :
-"comme un poème en Nord"
-"le cahier de mes rêves en Nord"
-"tu te reconnaîtras"
-"on sèmera encore"

ses poèmes sur le site:
Boule à la brosse

Un petit doigt bavard
Chat chat chat

 

100-La poule (variante)

1 2 3 j'ai pondu trois oeufs dit la poule bleue
1 2 3 si je compte jusqu'à 3,
mon oeuf est en chocolat
1 2 3 4 5 6 si je compte jusqu'à 6
mon oeuf est en pain d'épice
1 2 3 4 5 6 7 8 9 si je compte jusqu'à 9,
qu'il est beau mon oeuf!
haut de page

101-Une petite poule noire (variante)

C'est la poule noire qui pond dans l'armoire
C'est la poule grise qui pond dans l'église
C'est la poule blanche qui pond sur la planche
C'est la poule brune qui pond dans la lune
haut de page

102-
un et un,deux,
voici des œufs.
deux et deux ,quatre,
je vais les battre.
trois et trois, six,
l'omelette glisse.
bon appêtit!
haut de page

103-La poule (variante)

1, 2, j'ai pondu deux oeufs dit la poule bleue
1, 2, 3, j'en ai pondu trois répond l'oie
5, 6, 7, j'en ai pondu sept s'écrie la poulette
8 et 9 qu'il est beau mon oeuf !
haut de page

104- (comptine gestuelle)
La poule a pondu un oeuf dans le creux de ma main (frotter le creux de sa main avec l'index de l'autre main)
Le pouce l'a vu (replier son pouce)
L'index l'a pris (replier son index)
Le majeur l'a fait cuire (replier son majeur)
L'annulaire l'a mangé (replier son annulaire)
Et l'auriculaire qui n'a rien eu a léché le plat, léché le plat ... (frotter son auriculaire dans le creux de sa main avec les doigts de l'autre main)

Mais une autre poule arrive ... alors on recommence l'histoire en changeant de main.
haut de page

105-J'ai perdu le do de ma clarinette

J'ai perdu le do de ma clarinette
Ah si papa il savait ça tra la la
Ah si papa il savait ça tra la la
Il dirait Ohé ! Tu n'connais pas la cadence
Tu n'sais pas comment l'on danse
Tu n'sais pas danser
Au pas cadencé
Au pas, camarade
Au pas camarade
Au pas, au pas, au pas
Au pas camarade
Au pas camarade
Au pas, au pas, au pas.
J'ai perdu le ré...
J'ai perdu le mi...
J'ai perdu le fa...
J'ai perdu le sol...
J'ai perdu le la.....
J'ai perdu le si...
haut de page

106-Sur deux pieds, sur un pied (comptine parlée)

Sur deux pieds, sur deux pieds.
C'est facile, c'est facile.
Sur deux pieds, sur deux pieds
C'est facile de marcher.

Sur deux pieds, sur deux pieds.
C'est facile, c'est facile.
Sur deux pieds, sur deux pieds
c'est facile de sauter

Sur deux pieds, sur deux pieds.
C'est facile, c'est facile.
Sur deux pieds, sur deux pieds
C'est facile de danser

Sauter sur un pied, c'est plus difficile
Sauter sur un pied, c'est plus compiqué
Quand je saute sur un pied
IL m'arrive de tomber. Boum!
haut de page

107-C'est Gugusse avec son violon

C'est Gugusse avec son violon
Qui fait danser les filles (bis)

C'est Gugusse avec son violon
Qui fait danser les filles et les garçons

Mon papa ne veut pas
Que je danse, que je danse
Mon papa, ne veut pas
Que je danse la polka

Il dira c'qu'il voudra
Moi je danse, moi je danse
Il dira c'qu'il voudra
Moi je danse la polka !
haut de page

108-Mes doigts

Mon pouce est toujours le premier
Il aime faire le pied de nez
Mon index est mon second doigt
Oh! Il montre n'importe quoi!
Mon majeur est vraiment très grand
mais il tremblote tout le temps
Mon annulaire est rigolo:
Il porte souvent un anneau
Et mon petit auriculaire
Se dandine, se dandine,
Et mon petit auriculaire
Se dandine comme un ver.

envoi de la famille Léon (décembre 2004)
haut de page

109- J'ai planté un sapin

J'ai planté un sapin
Dans mon petit jardin
Pour que le Père Noël
Quand il viendra du ciel
N'oublie pas ma maison
Et mes petits chaussons

Je suis allé le chercher
Au fond de la forêt
C'était encore un bébé
Je l'ai mis près de la haie
Il a déjà bien grandi
Je suis si fier de lui

On peut le voir de très loin
C'est le roi de mon jardin
Noël va arriver
Il faut le décorer
J'espère qu'il n'aura pas froid
Quand la neige tombera

Anny et Jean-Marc Versini - 2002 - Extrait MP3 du CD à l'adresse suivante:
http://bmarcore.club.fr/noel/P-CD-Noel-19.html
haut de page

110-Sapin, sapin

J'ai choisi le beau sapin
Chez moi il se trouve bien
Son pied dans la terre
Le fera rester vivant
En attendant le moment
Des belles lumières
Quand Noël sera passé
Dehors je le planterai
Il pourra grandir
Il pourra se souvenir

Sapin sapin
Si les années passent
Sapin sapin
J'aurai une forêt de sapins

Pour qu'il brille mon sapin
Et en me piquant la main
J'ai mis les guirlandes
J'ai fixé l'étoile en haut
Puis les boules, les oiseaux
Et les petits anges
Des ampoules de couleurs
brillant comme un champs de fleurs
Noël peut sonner
Noël peut carillonner

Sapin sapin
Si les années passent
Sapin sapin
J'aurai une forêt de sapins

Quand les rois seront partis
La fête sera finie
Finies les lumières
Mais mon sapin restera
Dehors il retrouvera
Les sapins ses frères
J'en mettrai un tous les ans
Quand plus tard sils seront grands
Elle sera belle
La forêt de mes noëls

Sapin sapin
Si les années passent
Sapin sapin
J'aurai une forêt de sapins

Anne Sylvestre - Extrait MP3 à l'adresse suivante
http://bmarcore.club.fr/noel/P-N221.html
haut de page

111-Le Petit Sapin

Refrain :
Quand on est pin pin pin
Avec des pommes pommes pommes
On ferait bien bien bien
De rester comme... on est !

Encore tout enfant
Un petit sapin vert
Qui n'avait qu'un hiver
Voulait devenir grand
Le cœur plein de chagrin
Il voyait ses voisins
Partir vers leur destin
Coupés un beau matin

Refrain :

Mais son tour vint trop tôt
Et quand on le coupa
Il ne fut pas grand mât
Sur un joli bateau
Il quitta le beau ciel
Des forêts d'autrefois
Et devint sous un toit
Le sapin de Noël

Refrain :

Son rêve finit là
Dans le coin d'un grenier
Un jour le jardinier
Sans pitié le brûla

Je connais bien bien bien
Des petits hommes hommes hommes
Qui feraient bien bien bien
De rester comme ils sont !

G.Lafargue - J.Poterat - Extrait MP3 par Bourvil à l'adresse suivante
http://bmarcore.club.fr/noel/P-N231.html
haut de page

112-Mon beau sapin

Mon beau sapin, roi des forêts,
Que j'aime ta verdure
Quand par l'hiver,
Bois et guérêts,
Sont dépouillés
De leurs attraits,
Mon beau sapin, Roi des forêts,
Tu gardes ta paru-re.

Toi que Noël planta chez nous
Au saint anniversaire,
Joli sapin
Comme ils sont doux
Et les bonbons
Et les joujoux
Toi que Noël planta chez nous
Par les mains de ma mère.

Mon beau sapin, tes verts sommets
Et leurs fidèles ombrages,
De la foi qui
Ne ment jamais D
de la constance
Et de la paix
Mon beau sapin, tes verts sommets
M'offrent la douce image.

haut de page

113-Le petit sapin

Refrain:
C'était un petit sapin
Pique pique pique bien
C'était un petit sapin
Pique pique bien

refrain

Il vivait dans la forêt
Entouré de grands arbres
Qui sans arrêt se moquaient
Et le trouvaient bien laid
Quand parfois il soupirait
Vous avez cœur de marbre
Les grands arbres s'agitaient
Et leurs branches riaient

refrain

Quand un jour il demanda
Qu'enfin on lui explique
La raison de ses tracas
Il entendit cela
Nous prenons feuille au printemps
Toi tu es plein de piques
Puisque tu es différent
Tu dois être méchant

refrain

Mais quand l'automne vint
Que les feuilles jaunirent
Qu'ils essayèrent en vain
De rester souverains
On vit le petit sapin
Tranquille et sans rien
Se dresser près du chemin
Plus vert chaque matin

refrain

Sous la neige au nouvel an
On le trouva superbe
Et il s'en fut bien content
Ne changea pas pour autant
Et quand vint le mois de mai
Son ombre était sur l'herbe
Pas plus grande mais jamais
De lui on ne riait

refrain


Si l'histoire finit bien
C'est qu'à propos de feuilles
On peut encore c'est certain
Accepter son voisin
On pourrait aussi l'aimer
A condition qu'on veuille
Penser qu'on est tous plantés
Dans la même forêt

et Anne Sylvestre - Les fabulettes Volume 3 et 11 -
haut de page

114- Trois petits sapins

Trois petits sapins
Se donnaient la main
Car c'était Noël
De la terre au ciel.
Prirent le chemin
Menant au village
Jusqu'à l'étalage
D'un grand magasin
Là ils se couvrirent
De tout ce qui brille
Boules et bougies
Guirlandes pour luire
Et s'en retournèrent
La main dans la main
Par le beau chemin
De l'étoile claire
Jusqu'à la forêt
Où minuit sonnait,
Car c'était Noël
De la terre au ciel

©J.L.Vanham
haut de page

115-Sur mon sapin

Sur mon sapin, oui
Sur mon sapin, oui
J'ai mis des fleurs en papiers
Sur mon sapin, oui
Sur mon sapin, oui
Et des guirlandes dorées

Fleurs de papier, rubans dorés
Sur mon sapin de Noël.

Sous mon sapin, oui
Sous mon sapin, oui
J'ai mis en rang mes souliers
Sous mon sapin, oui
Sous mon sapin, oui
Pour y trouver des jouets

Des jouets, petits souliers, plein de jouets
Sous mon sapin de Noël.

© Frédérique Pascal
haut de page

116-La grève des sapins

refrain:
C'est la grève des sapins
Des aiguilles des pommes de pin
Ils veulent tous être palmiers
Cerisiers ou bananiers (citronnier abricotier)
Devenir arbres fruitiers (jujubier ou grenadier) -

Les sapins sont fatigués
A la fin de chaque année
Toutes ces guirlandes à porter
Ca leur donne le dos courbé
Les sapins sont enrhumés
De vivre près des cheminées
Sans air pur sans horizon
Enfermés dans des maisons

refrain

Les sapins en ont assez
De faire de l'ombre l'été
Sans être remerciés
Et l'hiver d'être coupés
Les sapins font grise mine
Et attrapent des angines
Qu'il soignent avec du parfum
A la sève de sapin!

refrain

Les sapins ont déclaré
Que pour la nouvelle année
Ils se mettront en congé
La forêt sera fermée
Les sapins s'en vont au vert
Les sapins quittent l'hiver
Pour aller se faire bronzer
Au chaud sous les cocotiers!

© Dominique Dimey - La boîte à chansons - : http://www.dominiquedimey.com/8.html
haut de page

117- Sapin vert, sapin des bois

Sapin vert, sapin des bois
Les chocolats sont pour toi
Croque noisette, croque noix,
Les chocolats sont pour moi
Boule de gui, boule de houx
Les chocolats sont pour nous
haut de page

118-L'équipe

Nous sommes une équipe,
Et nous venons d‘Hanovre,
Et nous savons jouer,
Du klaxon !
Tut, tut, tut, tut, tut, tut, tut, tut....

Nous sommes une équipe,
Et nous venons d‘hanovre,
Et nous savons jouer,
Des ciseaux !
Coupe, coupe, coupe, coupe, coupe, coupe ...

Nous sommes une équipe,
Et nous venons d‘hanovre,
Et nous savons jouer,
De l‘abeille !
Biz, biz, biz, biz, biz, biz, biz, biz, biz, biz, biz ...

Sylvaine propose des variantes

"J'ai adapté cette chanson pour le conte "Les musiciens de Brême" en changeant un peu les paroles:

Nous sommes musiciens
Et nous allons à Brême
Et nous allons jouer
Du tambour !
Boum boum boum ...

... etc ... : on peut rajouter tous les instruments que l'on veut

ou imiter les cris des animaux de l'histoire (les enfants adorent)

Nous sommes musiciens
Et nous allons à Brême
Et nous savons miauler
Comme le chat!
Miaou miaou miaou ...

...etc ... : coqueriquer comme le coq, aboyer comme le chien, braire comme l'âne"
haut de page

119-Le p'tit printemps

Le p'tit printemps
Tout vert, tout vert,
Remplace l'hiver
Tout blanc, tout blanc,
C'est un moineau
Tout gris, tout gris,
Qui me l'a dit
Qui me l'a dit.
Quand l'hiver fond
V'là le gazon,
J'ai plus besoin d'mes mitaines
Youpi! Pas de glaçon
Sous le balcon
Le froid qui pique est parti
Youpi!
Youpi youpi, youpi! (retour au début)

merci à Daniel
haut de page

120- variante personnelle inspirée de "1, 2, 3, tout au fond du bois"

1, 2, 3, sous le pont de bois,
3, 2, 1, vit un affreux nain,
1, 2, 3, sur le pont de bois,
3, 2, 1, petit bouc a faim,
1, 2, 3, sous le pont de bois,
3, 2, 1, troll le mangerait bien,
1, 2, 3, sur le pont de bois,
3, 2, 1, petit bouc est plus malin !
haut de page

121-Vois les verts prés

Vois les verts prés fleuris,
C'est le printemps.
Vois les verts prés fleuris,
C'est le printemps.
Tous les jardins en fleurs
Nous offrent leurs senteurs
Oh ! reste-nous encore longtemps
Ô gai printemps.

haut de page

122-Dame Tartine (version complète)

Il était une dame tartine,
Dans un beau palais de beurr' frais,
Les muraill's étaient de farine,
Le parquet était de croquet,
La chambre à coucher
Etait d'échaudés
Le lit de biscuits
Les rideaux d'anis.

Quand elle s'en allait à la ville,
Elle avait un petit bonnet,
Les rubans étaient de pastille,
Le fond était de raisiné.
Sa petit' carriol'
Etait d'croquignol'
Ses petits cheveaux
Etaient d'pâté chaud.

Elle épousa Monisieur Gimblette,
Coiffé d'un beau fromage blanc,
Dont les bords étaient de galette,
Culotte en nougat,
Gilet d'chocolat,
Bas de caramel,
Et souliers de miel.

Leur fille, la belle Charlotte,
Avait un nez de massepain,
Se superbes dents de compote,
Des oreilles de craquelin.
Je la vois garnir,
Sa rob' de plaisir
Avec un rouleau
De pât' d'abricot.

Le joli prince limonade,
Bien frisé, vient faire sa cour,
Cheveux garnis de marmelade
Et de pommes cuites au four.
Son royal bandeau
De petits gâteaux
Et des raisins secs
Portait au respect.

On frémit en voyant sa garde
De câpres et de cornichons,
Armés de fusils de moutarde
Et de sabr' en pelur' d'oignon
Pralin's et fondants
S'avancent en rang
Et les petits fours
Battent le tambour.

Sur un grand trône de brioches
Charlotte et le roi vont s'asseoir
Les bonbons sortent de leurs poches
Depuis le matin jusqu'au soir.
Les petits enfants
Avant tout gourmands
Se montrent ravis
D'être ainsi servis

Voici la fée Carabosse,
Jalouse et de mauvaise humeur,
Renversa d'un coup de sa brosse
Le palais sucré du bonheur.
Pour le rebâtir,
Donnez à loisir,
Donnez bons parents,
Du sucre aux enfants !

haut de page

123-Les bonbons, c'est bon

Il n'y a pas de pêché de gourmandise
Quand il s'agit de friandises
De roudoudous et de sucettes
Même quand on les mange en cachette !

Garder sur la langue ou au fond d'sa gorge
Une dragée ou un sucre d'orge
Ça fait s'évanouir de plaisir
Même les plus durs des durs à cuire !
Et tout le monde se met à chanter !

Les bonbons, c'est bon !
Les bonbons, c'est bon, c'est bon !
Qu'ils soient berlingots, pralines
Acidulés mandarine
Ours en guimauve et nougat
Vive la barbe à papa !

Les bonbons, c'est bon !
Les bonbons, c'est bon, c'est bon !
Caramels sucres à la pomme
Machmalows, boules de chewimg-gum
Rouleaux, bâtons de réglisse
C'est du délire, du délice !

Leurs mille couleurs étalées sous nos yeux
Fraises rouges et dauphins blanc bleus
Nous donnent envie tous les quarts d'heure
De dévaliser le vendeur !
Devant la télé ou bien au cinéma
Quand les pop-corns nous collent aux doigts
On dit beaucoup moins de bêtises
La bouche pleine de Smarties

Il n'y a pas de pêché de gourmandise
Quand il s'agit de friandise
De bonnes bouchées à la cerise
Au milieu d'une pochette surprise !

P.Jaymes, P.Glaeser
Échantillon MP3 de la chanson - Extrait du CD "Le resto des p'tits gourmands" : http://bmarcore.club.fr/Tine/E573.html
haut de page

124-La danse des légumes

Tous les légumes, au clair de lune
Étaient en train de s'amuser - é
Ils s'amusaient - è
Tant qu'ils pouvaient - è
Et les passants les regardaient - è
Les cornichons tournaient en rond
Les artichauts sautaient à petits sauts
Les céleris (ou les salsifis) valsaient sans bruit
Et les choux-fleurs se dandinaient avec ardeur - eur

- version illustrée - La maternelle de Moustache -
- version illustrée avec indication gestuelle - : http://www.sitespourenfants.com/outil/abonnement/activites/chansons/835035_9.pdf

haut de page

125-Les beaux légumes


Des beaux légumes pour tout le monde
Des navets puis des laitues
Des oignons puis des concombre
Et puis des choux-fleurs

Des beaux légumes pour tout le monde
Du maïs puis des carottes
Des tomates puis des poireaux
Puis des pommes de terre

Je suis un navet, vet, vet je pousse sous terre
Je voudrais bien qu'un jour on me déterre

Je suis une laitue, tue, tue j'veux être mangée
J'ai bien hâte qu'on vienne me récolter

Poussent, poussent, poussent les bons gros légumes
Poussent, poussent, poussent de plus en plus gros
Miam, miam, miam les bons gros légumes
Miam, miam, miam j'ai hâte d'en manger

Poursuivre avec :
Je suis un oignon, gnon, gnon
Je suis un concombre, comb, comb
Je suis une pomme de terre, terre, terre
Je suis un chou-fleur, fleur, fleur
Je suis une carotte, rotte, rotte
Je suis un maïs, ïs, ïs
Je suis un poireau, reau, reau
Je suis une tomate, mate, mate.
haut de page

126-Le poireau

J'ai rêvé que j'étais poireau,
Un légume tendre et beau,
Le patron du restaurant
M'a acheté pour trois francs.
Il a dit au cuisinier
"Coupez-lui le bout des pieds
Lavez-lui le bout du nez
En le passant sous le robinet"
Heureusement, heureusement,
Je me suis réveillé à temps
Juste à temps, juste à temps
Pour éviter l'accident!!!
haut de page

127-Savez-vous planter les choux ? (version illustrée trouvée sur le web)

Savez vous planter les choux ?
A la mode, à la mode
savez vous planter les choux à la mode de chez nous ?
On les plante avec la main
à la mode, à la mode,
on les plante avec la main à la mode de chez nous

On les plante avec le nez...

On les plante avec le coude...

On les plante avec le g'nou...

On les plante avec le pied
haut de page

128-Dans ce jardin

Dans ce jardin si petit
je sèmerai du persil, des radis,
des salsifis, des soucis
Dans ce jardin très très long
je sèmerai des oignons, des potirons,
des melons, des pois tout ronds
Dans ce jardin toujours beau
je sèmerai des poireaux, des haricots,
et aussi des coquelicots

rajouté par mes élèves (PS-MS):

"Dans ce jardin bien coquet
je sèmerai des navets, des oeillets
et du muguet pour le premier mai !"
haut de page

129-Les fruits et légumes (comptine)

Les oignons me font pleurer.
Les citrons me font grimacer.
Quant aux artichauts, ils piquent,
les manger, c'est pas pratique.
Les bananes, c'est trop mou,
les navets, ça n'a pas de goût.
les petits pois, c'est trop petits.
Les kiwis, c'est pas jolis.
Mais savez-vous ce que j'aime?
Les fraises avec de la crème.
haut de page

130-La chanson du jardinier

Il faut semer dans le jardin (paume ouverte de laquelle on jette des graines),
Des épinards pour Abélard (saisir le pouce),
Des carottes pour Margotte (l'index),
Des choux-fleurs pour ma soeur (le majeur)*,
Des radis pour Julie (l'annulaire).
Et les petits pois? (l'auriculaire)
Ils sont pour moi! (Se frapper la poitrine.)

*variante apportée par mes élèves
Des navets pour Les Farfadets (le majeur)

Merci au site "Famili" : http://www.famili.fr/cgi-bin/WebObjects/Famili.woa/wa/page_id_eq_1475_and_id1_eq_3427_and_id2_eq_4694_and_id3_eq_404_and_index_eq_1.html
haut de page

131-La belle chenille

La belle petite chenille Zoé (agiter les doigts)
Dans une petite branche est montée (les faire monter le long du bras)
Pour se cacher elle a tournée (tourner en rond)
S'est fabriquée un petit cocon (se recroqueviller)
Et s'est endormie dans sa maison (fermer les yeux la tête appuyée sur les mains jointes)
Et s'est réveillée en papillon (s'étirer tout doucement)
Maintenant elle tournoie dans le ciel (tournoyer tout doucement)
Pour qu'on admire ses belles ailes (agiter les bras pour imiter le papillon)

merci au site "La petite enfance" : http://www3.sympatico.ca/francois.emond/index.htm
haut de page

132-Lundi matin ...

Lundi matin, le roi, la reine et le p'tit prince
Sont venus chez moi pour me serrer la pince.
Comm' j'étais parti, le p'tit prince a dit :
"Puisque c'est ainsi nous reviendrons mardi !"

Mardi matin, le roi, la reine et le p'tit prince
Sont venus chez moi pour me serrer la pince.
Comm' j'étais parti, le p'tit prince a dit :
"Puisque c'est ainsi nous reviendrons mercredi !"

Mercredi matin, le roi, la reine et le p'tit prince
Sont venus chez moi pour me serrer la pince.
Comm' j'étais parti, le p'tit prince a dit :
"Puisque c'est ainsi nous reviendrons jeudi !"

Jeudi matin, le roi, la reine et le p'tit prince
Sont venus chez moi pour me serrer la pince.
Comm' j'étais parti, le p'tit prince a dit :
"Puisque c'est ainsi nous reviendrons vendredi !"

Vendredi matin, le roi, la reine et le p'tit prince
Sont venus chez moi pour me serrer la pince.
Comm' i'étais parti, le p'tit prince a dit :
"Puisque c'est ainsi nous reviendrons samedi !"

Samedi matin, le roi, la reine et le p'tit prince
Sont venus chez moi pour me serrer la pince.
Comm' j'étais parti, le p'tit prince a dit :
"Puisque c'est ainsi nous reviendrons dimanche !"

Dimanche matin, le roi, la reine et le p'tit prince
Sont venus chez moi pour me serrer la pince.
Comm' j'étais parti, le p'tit prince a dit :
"Puisque c'est ainsi nous reviendrons lundi !"


haut de page

133-C'était un roi de Sardaigne

C'était un roi de Sardaigne
Qui faisait si peur aux gens:
Il avait mis dans sa tête
De détrôner le sultan !

Refrain :
Ran Tan Plan par derrière
Ran Tan Plan par devant.

Il avait mis dans sa tête
De détrôner le sultan,
Il avait pour toute armée
Quatre-vingt-dix paysans

Il avait pour toute armée
Quatre-vingt-dix paysans,
Et pour toute artillerie
Quatre canons en fer blanc.

Et pour toute artillerie
Quatre canons en fer blanc.
Quand il fut sur la montagne
"Mon Dieu que le monde est grand ! "

Quand il fut sur la montagne
"Mon Dieu que le monde est grand ! "
L'ennemi vint à paraître
Sauv' qui peut ! Allons nous en !

haut de page

134-Au royaume

Au royaume des nuages,
Le soleil est roi
Au royaume des orages,
Le tonnerre est roi
Au royaume des images,
Les enfants sont roi
Quand ils sont sages
Comme des images.
haut de page

135-Dodo, goutte d'eau

Dodo, goutte d'eau,
Tout le long de la fenêtre.
Dodo, goutte d'eau,
Tout le long des carreaux.

Le vent siffle sous la porte,
Et le feu s'est endormi.
La chanson de l'eau apporte,
Le sommeil à ses petits.

Dodo, goutte d'eau,
Tout le long de la fenêtre.
Dodo, goutte d'eau,
Tout le long des carreaux.

haut de page

136-Dans mon petit lit

Dans mon petit lit,
Comme un petit nid
Il y a une couette,
En plumes de poulette
Il y a un coussin,
En plumes de poussin
Et un édredon,
En plumes de pigeon.

Corinne Albaut
haut de page

137- Je me fais ...

Je me fais un édredon
Avec des rhododendrons.
Je me fais un oreiller
Avec des oeillets.
Et c'est avec des lilas,
Que je fais mon matelas.
Je me couche alors,
Et je dors.
haut de page

138-L'oreiller d'un enfant (la première strophe)

Cher petit oreiller, doux et chaud sous ma tête,
Plein de plumes choisies, et blanc, et fait pour moi !
Quand on a peur du vent, des loups, de la tempête,
Cher petit oreiller, que je dors bien sur toi !

Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859) poésie complète : http://www.reveenjoie-poesie.com/Enfants.html#oreiller
haut de page

139-Chanson de la princesse au petit pois
à chanter sur l'air de "Il était une bergère"

inventée avec des MS-GS-CP en décloisonnement

Il était un beau prince
joli petit pois joli petit pois
Il était un beau prince
qui voulait se marier (bis)

Il cherche une princesse
joli petit pois joli petit pois
Il cherche une princesse
Une vraie ! comme fiancée (bis)

Pour ne pas se tromper
joli petit pois joli petit pois
Pour ne pas se tromper
Sa mère a une idée (bis)

Dessous vingt matelas
joli petit pois joli petit pois
Dessous vingt matelas
Un p'tit pois est caché (bis)

Celle qui le sentira
joli petit pois joli petit pois
Celle qui le sentira
Sera la mariée (bis)
haut de page

140-Martha la girafe

Martha la girafe
A le cou si maigre
Qu'elle n'arrive pas à lever la tête.

Martha la girafe
A le cou si long
Qu'elle n'arrive pas à lever le front.

Il faut bien
Un chimpanzé
Et deux ouistitis pour porter sa tête.
Il faut bien
Trois sapajous
A la queue leu leu pour porter son cou.
(école Jeanne Hachette, Perpignan)

merci à http://mat-hachette-perpignan.chez.tiscali.fr/animaux/comptines.htm#Girafe
haut de page

141-Au zoo

Si la girafe étire son long cou
C'est pour regarder partout,
Elle est curieuse,
Voilà tout !

Si le dromadaire fait le gros dos
C'est pour qu'on le prenne en photo,
Il croit qu'il est le plus beau.

Si le caïman bâille de toutes ses dents
C'est parce qu'il s'ennuie tout le temps,
Mais ça fait peur aux enfants.
haut de page

142- La lune sur le clocher

C'était dans la nuit brune,
Sur le clocher jauni,
La lune
Comme un point sur un i.
Lune, quel esprit sombre
Promène au bout d'un fil
Dans l'ombre
Ta face et ton profil ?...
N'es-tu rien qu'une boule ?
Qu'un grand faucheux bien gras
Qui roule
Sans pattes et sans bras ?
Est-ce un ver qui te ronge,
Quand ton disque noirci
S'allonge
En croissant rétréci ?
Qui t'avait éborgnée
L'autre nuit ?
T'étais-tu Cognée
A quelque arbre pointu ?
Je viens voir à la brune
Sous le clocher jauni
La lune
Comme un point sur un i.

Alfred de MUSSET
haut de page

143- La girafe

La girafe et la girouette,
Vent du sud et vent de l'est,
Tendent leur cou vers l'alouette,
Vent du nord et vent de l'ouest.

Toutes deux vivent près du ciel,
Vent du sud et vent de l'est,
A la hauteur des hirondelles,
Vent du nord et vent de l'ouest.

Et l'hirondelle pirouette,
Vent du sud et vent de l'est,
En été sur les girouettes,
Vent du nord et vent de l'ouest.

L'hirondelle, fait, des paraphes,
Vent du sud et vent de l'est,
Tout l'hiver autour des girafes,
Vent du nord et vent de l'ouest.

Robert Desnos
haut de page

144- Au clair de la lune : http://ourworld.compuserve.com/homepages/Thierry_Klein/auclaird.htm
haut de page

145- Jean de la lune : http://ourworld.compuserve.com/homepages/Thierry_Klein/jeandela.htm
haut de page

146- Clair de lune : http://perso.wanadoo.fr/redris/HTML/clair_de_lune.html

Annette Charles - Nicolas.
haut de page

147-J'ai une maison girafe (F. Moreau)

J’ai une maison-girafe
Qui me fait tordre le cou
Une drôle de maison-girafe
Qui me fait tordre le cou
Ne mange pas de pistache
Pas de nougat de cachou
Mais des nuages et c’est tout

J’ai une maison-mouche
Avec des yeux à facettes
Une drôle de maison-mouche
Qui pleure avec les averses
Une maison rigolote
Un grand kaleidoscope
Et je rêve mes couleurs

J’ai une maison-clapier
Accrochée dans le ciel
Une drôle de maison clapier
Ébouriffant le soleil
Une maison loin des chansons
Mais moi sur un coquelicot
Je m’invente des musiques

J’ai une maison lumière
Comme un sapin de Noël
Une drôle de maison lumière
Une immense étincelle
Une étoile dans la nuit
Une maison de Pierrot
Et je pars avec la lune …

Les Z'imbert et Moreau - "Animaux et chantines"
haut de page

148- Madame la lune

Madame la lune
Toi qui sais si bien
Faire des croissants, là-haut,
Madame la lune,
Pour demain matin,
J’en voudrais un gros, tout chaud,
Pour le miel,
Je demanderai au soleil,
Pour le lait,
J’appellerai la Voie lactée.
haut de page

149- Bonsoir Madame la lune

Bonsoir Madame la lune,
Que faîtes-vous donc là ?
Je fais mûrir des prunes
Pour tous ces enfants-là.
Bonjour Monsieur l'soleil,
Que faîtes-vous donc là ?
J'fais mûrir des groseilles
Pour tous ces enfants-là.
haut de page chanson sur ce cd

151-Une petite souris est venue chez moi

Une petite souris est venue chez moi
Je lui ai offert une soupe de pois
Un brin de fromage
Une belle image
Du papier d'argent
Pour se faire les dents.
haut de page

152- Le renard fait la soupe - variante - jeu de doigts

Le renard fait sa soupe au caillou - geste d'attraper et de mettre un caillou dans la marmite
Le pouce met les légumes - on plie le pouce
L'index les mélange - on plie l'index
Le majeur la fait cuire - on plie le majeur
L'annulaire la mange - on plie l'annulaire
Et le petit qui n'a rien eu
Lèche la marmite, lèche la marmite ... on frotte l'auriculaire sur la paume de sa main
haut de page

153- ... des enfants de MS continuent une comptine ...

La soup' à l'oseille
Pour les demoiselles
La soup' à l'oignon
Pour les grands garçons ...

La soupe aux morilles
Pour Camille

La soupe au céleri
Pour Tanguy

>La soupe au persil
Pour Alexis

La soupe au thym
Pour Marin

>La soupe au tapioca
Pour Floria

La soupe aux aubergines
Pour Amandine

La soupe aux radis
Pour Stacy

La soupe aux fanes
Pour Erwan et pour Marianne

La soupe aux salsifis
Pour Willy

La soupe aux rutabagas
Pour Abélia

La soupe au pain
Pour Julien

La soupe au romarin
Pour Fabien

merci et bravo pour cette poésie aux MS de Ségrie-Fontaine - Canton de Athis - Orne (61) :
http://www.ac-caen.fr/orne/circos/flers/repathis/poesies.html
haut de page

154-Chat chat chat

Un petit chat roux
Au regard filou

Deux petits chats noirs
Aux griffes d'ivoire

Trois petits chats blancs
S'aiguisent les dents

Petit chat chat chat
Petit chat chasseur
petit chat charmeur
Viens contre mon coeur
Chanter ta chanson
qui fait ron ron ron...

Chantal ABRAHAM - extrait du recueil "tu te reconnaîtras"
haut de page

155-Un petit doigt bavard

C'est mon p'tit doigt qui m' l'a dit
Au jardin des deux chats gris
Une fourmi en bigoudis
Est sortie d'un trou de souris

Mon petit doigt affabule
Au jardin des campanules
Libellule et tarentule
Tricotent des mandibules

Mon petit doigt a raison
Au jardin des hérissons
Moi j'ai vu deux limaçons
Ficelés comme des saucissons
Qui enfilaient leur caleçon

Chantal ABRAHAM
haut de page

156-Le caillou

J’ai un caillou
Dans mon soulier
Qui me fait mal,
Très mal au pied.

J’ai un caillou
Dans mon soulier
Mais tant pis si
J’ai mal au pied.

J’ai voyez-vous,
Beaucoup trop peur
Que le caillou
Soit dans mon cœur.

Pierre Coran
haut de page

157-Pointu, pointou - inspirée de "moustaches, moustachu"

Pointu, pointou (mimer les oreilles pointues du loup) bis
Voici le loup (mimer le museau pointu du loup)
Grognu, grognou (mimer les mains qui s'ouvrent et se ferment comme la gueule du loup) bis
Crocs fermés (mimer la main qui se ferme)
Loup dormez (mimer quelqu'un qui dort)
Crocs ouverts (la main s'ouvre)
Enfants vite en l'air ! (la main attaque et les enfants doivent mettre les mains sur la tête pour ne pas être attrapés)

merci à Nathalie Roze
haut de page

 

158 - Grenouille des soirs de pluie

Une petite grenouille
chante le soir sous la pluie.
La pluie qui tombe et qui mouille
tout le jour, toute la nuit.
La pluie qui tombe et qui mouille,
nous autres, ça nous ennuie
mais la petite grenouille dit :
« Quel beau temps aujourd'hui ! »
Et elle chante la grenouille ;
elle chante sous la pluie.
La pluie qui tombe et qui mouille
tous les jours, toute la nuit.

Michel Astre - 13 mai 2002
haut de page

159 - La grenouille

Un , deux, trois, quatre,
La grenouille veut se battre
Cinq, six, sept, huit,
Allez vous cachez bien vite,
Neuf, dix, onze, douze
La grenouille est très jalouse,
Treize, quatorze, quinze, seize,
De toutes les grenouilles anglaises.
haut de page